suis-nous
une vidéo vaut

milles mots

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Il faut se faire à l’idée, l’été est désormais derrière nous. À cette période, je me prépare toujours un peu à faire le deuil des produits frais du potager. La grande question est comment conserver le goût de l’été pour cet hiver où rien ne pousse chez nous? Aujourd’hui, je vous démontre ma méthode de conservation des piments et poivrons que je fais ici depuis plusieurs années. Ceci pour permettra de conserver le goût de ces piments et poivrons qui ont mûri sur la plante plutôt que dans une caissette parce que livrés de l’autre bout du monde. C’est aussi parce que les piments et poivrons font partis de la liste des légumes sur lesquels sont utilisés le plus de pesticides, surtout pour ceux qui doivent voyager si loin en hiver pour se rendre à nous. Quand on sait qu’un poivron rouge bio en hiver peut vous coûter 9-10$ la livre… aussi bien trouver des solutions.

  1. Congeler entier: Je congèle les petits piments forts (jalapenos, oiseaux, piri piri, etc) dans un sac de congélation, entier, tout simplement. Ils seront mous une fois dégelés mais parfaits pour cuisiner et vous pourrez décider selon l’usage si vous voulez garder les graines (très épicées) ou pas. Personnellement, je les hache de l’état congelé pour les intégrer à mes recettes.
  2. Griller, éplucher puis congeler en section: La technique démontrée dans ma capsule, ici. Parfait pour les poivrons et piments qui seront intégrés à une recette par la suite: sauté, cari, potage, mijoté, lasagne, etc. De plus, l’action de les faire rôtir au préalable leur donne un goût sucré incomparable.
  3. Congeler farcis:  Vous pouvez farcir vos poivrons et les congeler ainsi tout prêts, non-cuits, sous vide. Au moment de les cuisiner, simplement les transférer dans un plat à gratin et enfourner jusqu’à cuisson désirée. Un de ces jours, je vous présenterai ma recette de poivrons farcis préférée ; )
  4. Marinés: comme le font les italiens, c’est à dire, épluchés selon la technique démontrée dans ma capsule, puis mis en pots avec vinaigre, huile et épices. Gare aux poivrons dans l’huile maison, ils pourraient être source de botulisme. Vinaigre et sel en bonne proportion doivent être présents pour conserver le tout sans risque, au réfrigérateur.
  5. Sauce épicée: Je combine la chair et les graines de mes piments fort grillés, combinés à huile, vinaigre, eau et sel, et je passe au robot.  Voilà la meilleure sauce de piment fort maison. Celle-ci devrait se conserver au moins trois mois au réfrigérateur.

Piquant ou pas, là est la question!

la petite bette xx

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvre notre balado

Pour animer vos soirées en camping rien de mieux qu'un souper sur le feu et des histoires de peur.