suis-nous
une vidéo vaut

milles mots

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Aujourd’hui, je vous offre mon ode personnelle au printemps; mon risotto aux asperges et au citron avec les premières petites herbes du potager. Un pur délice qui, en prime, ferait une superbe option pour recevoir. Ce risotto aux asperges et citron est une de mes combinaisons favorites mais il existe autant de recettes de risotto qu’il y en a de pâtes. Utilisez-le comme exemple pour la technique (allez voir la capsule pour mieux saisir) et laissez libre cours à votre imagination.

Pour moi, le printemps se pointe réellement désormais quand les asperges du Québec se pointent aussi! Pourtant, je n’avais pas croqué dans une asperge fraîchement coupée avant 2009, alors que nous habitions une maison de ferme en séjour familial dans la magnifique région de Prince Edward County, en Ontario, en plein printemps. Quelle révélation ce fut pour moi. Ma pauvre famille a mangé des asperges trois fois par jour pendant 10 jours; oeufs brouillés aux asperges, asperges vinaigrette, quiche aux asperges, potage aux asperges …ne me manquait que la crème glacée!

Un de mes risottos favoris étant celui aux asperges, j’ai décidé de vous garder cette recette pour le printemps. J’espère qu’elle vous plaira autant qu’à moi. Il semble y avoir une peur assez généralisée de cuisiner un risotto à la maison. En fait, pour plusieurs, le risotto est un plat à commander au restaurant. Pourtant, il n’y a vraiment rien de sorcier à le faire soi-même! Le processus demande un peu d’attention mais est, selon moi, tout de même beaucoup plus simple que bien des plats. Les risottos ont aussi le bénéfice d’être impressionnants pour les convives, mais à un prix dérisoire pour l’hôte (qui préfère peut-être investir sur le bon vin!). Un bon risotto au restaurant va facilement chercher en haut de 20$ alors que la recette complète ci-dessous vous reviendra aux environs de 5-7$ la portion (en achetant le meilleur riz et en payant les asperges et le parmesan au gros prix), pour un résultat tout aussi parfait, sinon meilleur, qu’au restaurant.  Je vous le jure, la demi-heure passée à remuer gentiment votre riz est totalement justifiée. Profitez-en pour vous servir un petit verre de vin (la bouteille sera ouverte de toute façon pour la recette!), allumer la musique et chanter, il n’en sera que meilleur.

Ingrédients

Pour 2 grosses portions ou 4 petites

  • 6 tasses (1.5 litre) de bouillon de bonne qualité, idéalement maison ou réduit en sodium (volaille, veau ou légumes)
  • 1 c. à table d’huile d’olive
  • 1 c. à table de beurre + 1 c. à table de plus pour la fin
  • 1 petit oignon haché finement
  • 1 tasse de riz Arborio ou Carnaroli
  • 1/2 tasse (125ml) de vin blanc sec
  • 10-12 asperges de taille moyenne
  • Zeste d’un citron
  • 2 c. à table (30 ml) de jus de citron
  • 1/2 tasse (40gr) environ de parmesan frais râpé
  • Herbes fraîches au choix (oseille, persil, aneth,cresson) hachées grossièrement
  • Sel et poivre du moulin
Directives
  1. Amener le bouillon à ébullition dans un chaudron, diminuer le feu et laisser mijoter doucement.
  2. Dans une seconde casserole, faire fondre les oignons dans l’huile et le beurre. Y ajouter le riz, en remuant fréquemment, jusqu’à ce que les  grains de riz deviennent un peu translucides, soit quelques minutes. Ajouter le vin et combiner, en remuant fréquemment jusqu’à réduction quasi complète du vin.
  3. Ajouter le bouillon, une louche à la fois, en remuant fréquemment jusqu’à ce que le liquide soit complètement absorbé entre chaque ajout.
  4. Après environ 15-20 minutes, quand le riz approche du stade al dente, ajouter les asperges* et poursuivre la cuisson environ 3-5 minutes jusqu’à ce que les asperges et le riz soient tout deux, al dente. À ce stade serait un bon moment d’inviter vos convives à s’asseoir à table afin que tout le monde soit installés quand il sera prêt. Le risotto doit être servi chaud!
  5. Retirer du feu, ajouter le zeste de citron, le jus de citron, le parmesan, le beurre et le poivre. Remuer et bien combiner. Saler si besoin.
  6. Servir immédiatement avec parmesan râpé additionnel pour les convives.

*Note: Il est possible et assez populaire de faire blanchir ou cuire ses légumes, asperges dans le cas présent, et de les inclure à la toute fin. Soyez bien à l’aise d’utiliser cette alternative si cela peut vous aider à relaxer davantage (coordonner la cuisson parfaite du riz avec la cuisson parfaite des asperges peut demander un peu de doigté…). Personnellement, j’aime bien tout cuire ensemble, tout simplement parce que cela fait moins de vaisselle mais aussi parce que le légume choisi pourra infuser le risotto en cuisant.

Viva la primavera!

La petite bette xx

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvre notre balado

Pour animer vos soirées en camping rien de mieux qu'un souper sur le feu et des histoires de peur.