suis-nous
une vidéo vaut

milles mots

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Arriba arriba! Chiles qué? Les chiles rellenos (lire “réïégnoss”) sont en fait des piments farcis mexicains qui sont assez méconnus ici. Une fois que vous y avez goûté, je vous jure que vous rechercherez ce goût encore et encore. J’ai inventé cette technique de chiles rellenos pour les paresseux, justement pour me permettre de satisfaire cette envie, mais avec beaucoup moins d’efforts. La version traditionnelle, où chaque piment est rôti, épluché, puis farci individuellement, avant d’être déposé en panure demande effectivement du doigté et beaucoup de patience! Personnellement, cette recette me satisfait tout autant mais à une fraction du temps et de l’effort.

L’ingrédient clé, assez difficile à dénicher sauf si vous le faites pousser vous mêmes ou dans les marchés publics en saison, est le poivron ou piment poblano. C’est pourquoi je vous ai démontré comment conserver ce goût ensoleillé pour l’hiver dans ma capsule: Conservation des piments et poivrons. Le goût du poblano, juste assez épicé, juste assez sucré, juste assez amer est PARFAIT! Venant d’une femme qui déteste toujours les poivrons verts doux et qui refusait de manger tout poivron, toutes couleurs confondues, avant l’âge de 20 ans, ce n’est pas peu dire.

La capsule est en ligne ICI:

Ingrédients

(À ajuster selon le nombre de convives)

  • Piments poblanos
  • Fromage (mozzarella à pizza ou cheddar doux ou Chihuahua ou Oaxaca)

Directives

  1. Si vous utilisez des piments poblanos frais, les faire griller (lire noircir) de tous les côtés sur le grill ou la flamme de votre four à gaz. Les déposer dans un  sac de papier et les laisser suer une dizaine de minutes. Éplucher, retirer la majorité des graines et étendre en sections de poivron (dans la vidéo ICI: c’est assez clair). Pour les piments congelés, simplement laisser dégeler tranquillement.
  2. Dans un plat à gratin choisi selon le  nombre de convives, étaler en couches successives: une couche de piment poblano, une couche de fromage râpé. Je fais typiquement 2-3 couches pour chaque ingrédient.
  3. Enfourner à 400F (200C), jusqu’à ce que le dessous bouillonne et le dessus soit gratiné.
  4. Servir ainsi ou avec des tortillas ou chips de maïs.

Variation à la “queso fundido” au chorizo et poblano

Si vous n’avez jamais eu l’occasion de goûter à du queso fundido, il est temps de vous y mettre. Je qualifierais ce plat de fondue au fromage mexicaine, que l’on sert coulant dans une tortilla fraîche. Je l’admet, le queso fundido fait parti de mes rêves les plus gourmands. Je me souviens la première fois où j’ai eu connaissance de ce plat. J’étais à Monterrey au Mexique pour une compétion Inter-Universitaire. J’avais attrapé la fameuse tourista ou virus des voyageurs et accompagnait le reste du groupe, sans aucun appétit (lire: avec grande nausée) lors d’un souper protocolaire. Ils y servaient du queso fundido en entrée, et c’est alors que j’ai su que je survivrais à mon épopée car j’ai eu une petite once de gourmandise à la vue de ce plat. J’ai quand même refusé et fait ma mission d’en retrouver depuis, lors de chaque séjour au Mexique. Au net, j’ai fini par apprendre à le faire à la maison, même si il faut admettre que ce n’est jamais tout à fait aussi parfait qu’au Mexique, avec leur fromage local et les tortillas faites à la main le jour même.

Il vous faudra pour cette variation des saucisses de type chorizo fraiches. Retirer la chair des boyaux et faire rissoler à la poêle. Ajouter vers la fin de la cuisson des lanières ou cube de piments poblanos (préparés comme dans les directives ci-haut). Déposer la farce de saucisses et piments au fond d’une petite casserole, recouvrir de fromage et faire fondre (ou gratiner) doucement comme dans les directives ci-haut. Servir avec des chips de maïs ou tortilla fraîches.

 

Mantenerse caliente (restez au chaud!)

la petite bette xx

 

 

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvre notre balado

Pour animer vos soirées en camping rien de mieux qu'un souper sur le feu et des histoires de peur.