suis-nous
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Nombre de portions : 2

3.39

À propos de cette recette

Je l’avoue, il y a dix ans, je ne savais pas ce qu’était du kombucha! Et vous?

Kombucha maison, une boisson pétillante sans plus?

Pourtant je suis désormais une des meilleures apôtres du kombucha. Cette boisson devient de plus en plus populaire. La preuve? On en retrouve désormais une multitude à l’épicerie du coin, À première vue, on pourrait croire que c’est un simple thé aromatisé pétillant. Par contre, lorsqu’on analyse sa fabrication de plus près ainsi que ses atouts nutritifs, on réalise qu’il s’agit là d’un produit beaucoup plus complexe.

Kombucha, si dispendieux dans le commerce et… pourtant

Faire son kombucha maison devient rapidement une nécessité lorsqu’on réalise qu’on achète trop de boisson kombucha du commerce pour son budget! C’est qu’on développe une dépendance à ce thé fermenté, aussi satisfaisant qu’une liqueur effervescente mais sans les produits indésirables.

En fait, on y remplace les indésirables (sirop de maïs, colorant, etc) par des désirables (enzymes, probiotiques, arômes naturelles, fruits, herbes, etc).  Les cafés et restos trendy de New York, à L.A à Montréal à Paris offrent désormais du kombucha au lieu des traditionnelles boissons gazeuses. Alors pourquoi ne pas l’essayer vous aussi?

Kombucha maison
Photo klara-avsenik-unsplash

Comment faire son kombucha maison?

Faire son propre kombucha reste un processus assez visuel alors je vous suggère fortement d’aller voir ma vidéo ICI avant de vous lancer.

Mais avant, expliquons ce qu’est le kombucha. Il s’agit d’un thé sucré fermenté, consommé depuis des millénaires. Son origine est asiatique, probablement du Japon, possiblement de Corée, mais attribué à la Chine et à la Russie orientale également. 

Peu importe, pour en faire à la maison, vous aurez besoin d’une mère kombucha, similaire à la mère vinaigre, aussi appelée maman ou  scoby en anglais. Pour l’obtenir, vous aurez deux options: trouver un ami généreux ou l’acheter en marché d’alimentation naturelle.

comment faire kombucha maison

Pas de stress,  vous rentrerez dans votre argent dès la première fermentation! Un retour sur investissement comme on en voit peu par les temps qui courent…

 

Alors? Prêt pour le KombuBette?

la petite bette xx

 

 

 

 

avec une vidéo à l'appui, c'est
succès garanti

Ingrédients

Étapes de préparation

Faire bouillir 2 litres d'eau dans un chaudron. Laisser reposer quelques minutes, puis déposer les sachets de thé et laisser infuser 5 minutes.
Retirer les sachets de thé, puis ajouter le sucre dans le thé chaud. Combiner jusqu'à ce que tout le sucre soit dissoût. Laisser refroidir.
Dans un contenant assez grand (4 litres et plus), transvider le thé sucré refroidi. Y ajouter votre maman kombucha et 500 ml de kombucha prêt à consommer. Ajouter 2 litres d'eau froide. NOTE: Si votre maman kombucha est très petite, commencer cette recette en coupant tous les ingrédients en deux jusqu'à ce qu'elle soit assez grande pour couvrir votre pot.
Recouvrir votre pot d'un linge propre qui respire et le sécuriser à l'aide d'un élastique. Laisser reposer le kombucha dans un endroit à l'abris de la lumière et courants d'air, température pièce pour environ une semaine. Goûter tous les jours à partir du cinquième jour pour vous assurer qu'il soit à votre goût.
Après 7-10 jours, vous serez prêt pour la deuxième fermentation. Préparer 4-5 bouteilles d'un litre. Dans chacune, déposer environ 1/3 à 1/2 tasse (80 à 120ml) de jus, fruits frais ou surgelés ou aromates (gingembre, aromates, menthe, etc). Remplir le reste de chaque bouteille de votre kombucha 1ere fermentation en laissant un espace de 3-5 cm. Conserver en bouteilles, à l'abri de la lumière, température pièce en laissant sortir l'excès d'effervescence à chaque jour pour 5-7 jours selon votre goût. Transférer au réfrigérateur dès que le kombucha est à votre goût.
Mettre de côté 500 ml de kombucha après sa 2ième fermentation ainsi que la maman kombucha pour repartir le processus.

22 réponses

  1. Lorsque je lis tous ces cOmmentaires, j’ai l’impression de communiquer avec un robot et non des etres humains. Ca m’envoie Une CerTaine energie negative que je n’ai pas envie de tRansmettre a cette boisson fabuleusE. Desole pour vous.
    Que l’univers vous aide a trouver votre voie

  2. c’est ici que j’ai appris a faire mon preier kombucha ! Il y a 3 ans. Je reviens sur cette video apres 1 an de pause ☺️
    Tu es merveilleuse ! Merci pour ton energie, pour le partage

  3. Bonjour,
    La Première fermentation doit elle déjà être effervescente lorsqu’elle est prête ? Car pour ma part ce n’est pas le cas ..
    Ou le devient elle seulement durant la seconde fermentation avec les épices ou autre, ajoutés .

    Merci

    1. En général, ça prend la maman, vous pourriez être chanceux et votre kombucha recréera une maman mais ça dépend des marques, parfois on se demande si il est bien vivant, tellement!

  4. Bonjour J’AI UNE SOUCHE DE KOMBUCHA DANS SON LIQUIDE DANS UN BOCAL DEPUIS DES MOIS, DANS UNE ARMOIRE à l abri de la lumière, des courants d’air et à température ambiante. Elle a l air saine et odeur correcte. Comment la réveiller et démarrer une première fermentation ? Merci. Ps . Je n en au jamais préparé.

    1. Le liquide de base va être très acide donc en garder une tasse et ensuite tu commences le processus comme indiqué dans la recette.
      bisous 😘

    1. Bonjour
      Pour conserver le champignon il faut le recouvrir avec un couvercle sur un bocale avec la mère.. (champignon + solution mini)
      Le tout au frigo.
      Cdt

  5. Bonjour c’est la 2e fois sur 4 que cela M’ARRIVE.
    Ma Jarre fermée avec un linge me semble T’IL respirant, dans L’OBSCURITÉ, température ambiante, avec une belle et grosse mère de kombuja et son liquide, j’ai fait 4l.
    Au bout des 8j, je constate un point de 3mm vert, sans doute moisissure, en surface contre la Jarre et sur un autre côté toujours en surface quelques pointillés cette fois blanc. J’ai goûté par le bas, il a un bon goût.
    Dois je comme la 1e fois tout jeter?
    Ou
    Puis je récupérer la mère la rincer et m’en servir à nouveau, elle semble belle,.mais est elle infectée d’une bactérie ?
    Ou j’enlève ce qui se trouve en surface avec passoire uniquement ? Et je bois et utilise ma mère pour une prochaine fabrication de kombuja ?
    Merci pour vos réponses.
    Pilar

    1. Il est possible de rincer la mère et recommencer, certains vous diraient même que le liquide est ok mais ça dépend de vous! Si la bactérie est vraiment attaché à la mère et que les points de moisissures réaparaissent, alors moi j’enleverais la couche du dessus de la mère et je recommencerais avec une couche du dessous.

    2. Bonjour ,
      Pour moi cela ressemble à une bonne fermentation parfois l on peut aussi la remuer comme un léger brassage ,puis après quelques minute l on peut entendre le crépitement ca FERMENTE ..Bon signe
      Cdt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Parcourir nos recettes

Recevoir notre infolettre

Rejoins le rang des kikis

Chaque semaine tu recevras par courriel nos dernières recettes et astuces cuisines. Ne manque pas ça!