suis-nous

Quoi voir, quoi faire et quoi manger en Normandie?

Voyage en Normandie La petite bette, vue sur port
une vidéo vaut

milles mots

En 2.5 heures de Paris et une petite nuit de Montréal, me voilà débarquée à Dieppe en Normandie, terre de mes ancêtres du côté de ma maman, terre de gourmandise, d’histoire et de gentils Normands, de naissance ou d’appartenance.

C’est mon premier séjour en Normandie mais je peux déjà confirmer que ce ne sera certainement pas le dernier car je suis restée sur ma faim. Au sens figuré, évidemment! Cette Terre d’Abondance m’a réservé plusieurs surprises.

La grande séduction à la Normande

Logé à l’hôtel La Tour aux Crabes, l’iode plein de les narines, la Manche (et l’Angleterre) droit devant, le front de mer m’appelle pour me dégourdir du décalage et réveiller mes sens.

Le port de Dieppe le matin

Ayant un amour profond pour la Bretagne, je suis rapidement frappée comme la Normandie me rappelle sa voisine plus à l’ouest. Cela fait du sens quand on pense que les deux départements sont mi-terre, mi-océan, qu’ils ont été occupés par les anglais et qu’ils sont géographiquement voisins.

Rassurez-vous, la comparaison arrêtera là au risque de brusquer l’ego de l’un ou de l’autre. J’ai rapidement compris qu’il y a des sensibilités régionales et je vous laisserai décider à qui appartient le beurre et la crème tandis que moi je les bouffe.

On mange quoi en Normandie ?

Qu’est-ce qu’une gourmande découvre lorsqu’elle arrive en Normandie ? Je m’attendais au cidre, aux fromages et à la crème mais mon panier s’est rempli de jolies surprises.

Menu de bistrot en Normandie

Voici donc ce qui a marqué mon séjour et mon imaginaire pour le prochain séjour :

Les produits de la mer, omniprésents partout.

La Normandie est toujours une des portes principales de la pêche vers Paris. On y trouve des étalages sensationnels, d’une fraîcheur digne du Japon, à la poissonnerie comme aux étals du marché du samedi ou du marché aux poissons.

La saison de la Saint-Jacques

Lors de notre séjour, la saison de la Saint-Jacques et des huîtres battait son plein. La Saint-Jacques est offerte d’octobre à la mi-mai mais on sent bien l’excitation des locaux d’avoir enfin l’occasion d’en déguster en ce début de saison.

Vendeuse au marché de poisson avec Saint-Jacques fraiches
Paquita du Bateau P’tit Roi au Marché aux Poissons de Dieppe

On les comprend rapidement lorsqu’on y goûte. Je n’avais jamais mangé de véritables Saint-Jacques et l’expérience fut mémorable.

Car on doit d’abords savoir que la Saint-Jacques et la pétoncle que l’on mange au Québec sont deux espèces différentes, même si ils se ressemblent. Il n’aide rien qu’au Québec on prépare les coquilles Saint-Jacques… avec des pétoncles ! Le pétoncle a une coquille bombée des deux côtés, alors que la coquille de la Saint-Jacques n’a qu’un côté bombé. On dit (et je confirme) que la Saint-Jacques est plus grosse, mais aussi plus savoureuse et délicate.

La différence consiste aussi à la fraîcheur. Déjà, je n’avais jamais mangé de pétoncle n’ayant pas vu l’intérieur d’un congélateur. Ni une Saint-Jacques avec son corail. Ni une Saint-Jacques ouverte d’une main experte sous mes propres yeux.

Peut-être devrais-je mettre sur ma liste de déguster un jour des pétoncles frais aux Îles-de-la-Madeleine, pour pouvoir vraiment comparer !

Huîtres et poissons de Normandie

Sinon, huîtres et moules y sont aussi magnifiques et on trouve en Normandie plusieurs viviers et variétés.

La variété de poissons et fruits de mer, dans ce département, y est évidemment tout simplement époustouflante. Je regrette de ne pas avoir eu le temps de commander le fameux plateau de fruit de mer Normand ou une soupe de poisson (j’adore !).

Le foie de lotte

Ne pas oublier la spécialité locale, le foie de lotte, communément appelé “saillot” (orthographe verbal non défini !). On le fait mariner et on le trouve aussi, au sel, en conserve. On le décrit comme le foie gras de la Normandie.

foie de lotte mariné Normandie

Les fromages de Normandie

La Normandie a une appellation contrôlé (AOP) sur quatre fromages, tous crémeux et dignes de cette terre riche et nourricière.

  1. Camembert
  2. Neufchâtel
  3. Pont L’Évèque
  4. Livarot

Je n’ai pas pu me décider lequel je préfère! Vous devrez tester par vous même (il y a de pires devoirs).

fromage normandie: camembert, Pont-l'Évèque, Livarot, Neufchâtel

La boulangerie en Normandie

On trouve quelques spécialités locales en boulangeries normandes et vous vous doutez que La petite bette s’est fait une obligation de les goûter.

Flan normand 

Qui dit Normandie, dit pommes. Entre beurre normand, œufs de la ferme et pommes, on trouve le flan normand qui est constitué d’une pâte sablée garnie d’un appareil crémeux et de lamelles de pommes caramélisées. Une tuerie !

Le mirliton de Rouen 

Spécialité de la ville de Rouen, le mirliton est une tartelette qui ressemble à une flan sans croûte,  que l’on déguste tiède ou froide, parfumée à la vanille, à la fleur d’oranger et aux amandes.

mirliton dans une vitrine en boulangerie

Celle de Christophe Cressent (Meilleur Ouvrier de France – on le voit dans la vidéo), de la boulangerie de son nom, goûtent la pâte d’amande, le bon beurre et l’amour du bien fait.

La brioche feuilletée

On me dit que la brioche feuilletée est à la mode partout en France mais c’est en Normandie que je l’ai découverte et qu’elle a fait mon bonheur.

brioche feuilletée
La brioche du MOF Christophe Cressent

Entre un pain brioché et un croissant, la brioche feuilletée goûte bon le beurre et le sucre et me rappelle une version légère du Kouign amann. Je donne encore mon cœur à ce dernier, mais la brioche feuilletée sera bonne deuxième ce qui n’est pas une fâcheuse position dans le palmarès d’une boulangère amatrice et gourmande de renom.

Les croustillons

Les croustillons sont aussi une spécialité de la Normandie. Le croustillon est une spécialité des fêtes foraines en France, surtout trouvés en Normandie et dans le nord. Nous avons vu plusieurs kiosques à croustillons dans les marchés de Noël et avons même eu la chance d’en croquer un ou deux.

croustillons normandie dans le kiosque Milot

Ce sont des petits beignets cuits en grande huile mais avec une pâte plus moelleuse et aérienne que les beignes ou beignets classique. C’est très bon !

Quoi faire à Dieppe ?

À Dieppe, je suis marquée tout d’abord par ce port de pêche encore bien actif et la sérénité qui règne dans cette petite-grande ville.  On appelle Dieppe la Cité des 4 ports car on y trouve pas qu’un seul port actif mais bien quatre!

Pour le tourisme gourmand, tel que mentionné dans les bonnes adresses plus bas, le Marché du samedi est un must !

Dieppe tisse de liens très forts avec le Canada et on y sent partout que de la bienveillance en entendant notre accent.

Entre les repas, à Dieppe, il y a beaucoup à faire (et de très beaux endroits pour se détendre). La majorité des québécois et canadiens associent l’endroit à la 2ième guerre mondiale et au fameux D Day mais la ville offre une panoplie de petits bonheurs au delà des souvenirs plus douloureux.

Les bains, à Dieppe

Fait intéressant? Dieppe a été la première station balnéaire de France à proposer des soins en eau de mer en 1812

J’ai été très impressionnée par la piscine olympique à ciel ouvert, ouverte toute l’année, sur le front de mer au centre aquatique, les Bains de Dieppe. De quoi donner envie de faire des longueurs pour digérer les excès des derniers jours !

Randonnées sur terre et en mer

Lors de mon prochain séjour à Dieppe, je me promet non seulement de rester plus longtemps mais de réserver une balade en bateau et prendre le temps de profiter de ses sentiers pour faire le plus gourmand des pique-niques.

L’histoire de Dieppe

L’histoire de la ville de Dieppe est riche et passionnante et les Canadiens y sont reçus comme la famille, grâce, en partie, aux liens tissés depuis la Deuxième guerre mondiale.

D’ailleurs, si vous allez à Dieppe, il faut absolument, en saison, visiter le Mémorial du 19 août 1942 . Cet endroit est tenu par des bénévoles aussi méticuleux que passionnés. J’ai été surprise moi même d’avoir été prise par mes émotions en replongeant dans ces souvenirs douloureux.

Memorial 1942 Dieppe

Sur les hauteurs de la ville il y a notamment un très grand cimetière militaire canadien laissé par le grand raid sur Dieppe des 18 et 19 août 1942 et, comme Canadiens, il faut absolument aller voir le Square du Canada 1925.

Mais, bien avant les débarquements, il est fascinant de d’imaginer Dieppe du temps des grands voiliers, alors premier port de pêche de la France grâce à son estuaire avec de très grands fonds qui permettait aux grands bateaux d’ancrer à l’abri des récifs.

Bonnes adresses à Dieppe

Marché aux poissons: Pour les amateurs de poisson, rendez-vous du mardi au samedi, Quai Henri IV, au petit matin (7h30 à 13h, environ).

Marché du samedi: Élu « Plus beau marché de France 2020 » et plus grand marché de Normandie, le marché du samedi matin de Dieppe est presque légendaire. On y retrouve même des parisiens qui y viennent par train pour les Saint-Jacques, la causerie et le front de mer. C’est un rendez-vous incontournable des amoureux de produits frais et locaux, de la mer ou de la terre.

Conserveries et terroirs Normandie: Une chouette adresse pour goûter à une sélection de spécialités locales qui entrent bien dans la valise!

Conserves et Produits régionaux Normandie

Restaurant L’O2Mer. Un restaurant entre grève et piscine olympique où on mange très bien ? TADA !

La boutique des ateliers d’Etran: authentique caramel de pomme Dieppois et plusieurs autres chouettes produits, le tout dans le cadre de l’association APEI : Association à but non lucratif de Parents, de Personnes en situation de Handicap Mental, et de leurs Amis de la Région Dieppoise.

Restaurant La Marmite Dieppoise : la Marmitte Dieppoise est une spécialité culinaire de Dieppe et j’en rêve encore! Un peu comme une bouillabaisse mais avec des poissons et fruits de mer nobles et une sauce secrète très crémeuse où il fera bon tremper votre pain.

marmite dieppoise
La marmite Dieppoise

Restaurant Les Ursulines  (129 Quai Henri IV)  une belle nouvelle adresse végane où l’accueil est aussi bienveillant que l’assiette.

Nous étions logés gracieusement à l’hôtel la Tour aux Crabes, parfaitement situé dans le port de Dieppe, avec sa jolie terrasse et son spa pour relaxer après les grandes balades à pieds.


Quelques endroits conseillées par notre guide de l’Office du Tourisme de Dieppe :


L’Epicier Olivier (18, rue Saint Jacques)

La Torréfaction Dieppoise (18, place Nationale)

Librairie La Grande Ourse (45, rue Saint-Jacques)

Concept store La Pomme Store (180, Grande Rue)

Boulangerie Masson pour les feuilletés (58, Grande Rue)

Goûter chez Divernet (138, grande Rue) pour les pâtisseries

Chocolaterie Roussel (115, Grande Rue) pour le Bouchon Normand

Le Café des Tribunaux

Quoi faire à Rouen en Normandie ?

Il serait possiblement plus simple de vous dire quoi ne pas faire à Rouen, la Capitale Normande ! Rouen est une grande ville (500,000 avec sa périphérie) qui a beaucoup à offrir, surtout pour ceux qui aiment la bouffe, l’art et l’histoire.

Un article complet devrait être dédié à l’histoire riche et les arts qui font de Rouen une ville inoubliable. Faute d’avoir eu plus de temps pour l’explorer, je vous dirais de prévoir un weekend ou 3 jours à Rouen pour visiter ses églises, ses musées et faire une des nombreuses visites guidées (le bureau de Tourisme va vraiment au delà!) qui sont offertes pas l’Office du Tourisme de Rouen.

Mes recommandations:

Il est bon ce débuter votre journée à Rouen en flânant dans le centre-ville rouennais, entre ses maisons à colombages. Cherchez, à pied, la mythique Cathédrale, la Place du Vieux-marché où Jeanne d’Arc fut brûlée (et son église qui s’illumine le soir venu), le célèbre Gros-Horloge, la lumineuse abbatiale Saint-Ouen ou une des plus de 40 églises dans celle qu’on appelle la Ville aux cents clochers.

Église à Rouen, Normandie

Une chose est certaine, il fait bon de se perdre un peu à Rouen, au fil des pas et de l’explorer au ralenti.

Bonnes adresses à Rouen

Nous étions logées au sublime hôtel Radisson Blu Rouen Centre. Parfaite situation et un service digne d’une princesse! Je vous recommande fortement le buffet du Petit Déjeuner.

Radisson Blu hotel rouen centre
Ma chambre avec vue sur Rouen

Le Musée des Beaux-Arts de Rouen (MBAROUEN): Le musée des Beaux-Arts de Rouen abrite l’une des plus prestigieuses collections publiques de France qui réunit peintures, sculptures, dessins et objets d’art de toutes écoles, du XVe siècle à nos jours. Il ne laisse pas sa place non plus avec sa collection impressionniste enviable.

Musee des beaux-arts de rouen

Le Marché de la Place St-Marc, le plus grand marché en ville. À quelques rues de la cathédrale (mardi, vendredi, samedi et dimanche). Celui du dimanche étant le plus gros marché de Rouen.

Marché de la Place Saint-Marc

Une des activités gourmandes recommandées par l’Office du Tourisme, telle que la dégustation Vins & Fromages. Nous avons beaucoup appris (et bien bouffé!) avec Tom & Les Fromages à la Taverne St Amant.

Fromages Normandie

Comment se rendre en Normandie ?

Il est bon de savoir que, depuis Paris, vous n’êtes qu’à une toute petite heure et quart à peine de Rouen en train. Comme notre séjour commençait plus au nord, nous avons pris 2.5 heures pour nous rendre à Dieppe, en voiture, pour revenir ensuite vers Rouen.

À partir de Montréal, le plus simple et le plus économique demeure donc de prendre un vol pour Paris et soit louer une voiture ou prendre le train vers la Normandie.

Chose intéressant à noter, à Dieppe le stationnement du front de mer est gratuit et facile, hors saison.

À Rouen, nous recommandons fortement de se rendre en train ou de garer la voiture pour la durée du séjour et vous balader à pied.

Meilleure période pour visiter la Normandie

Il faut d’abords savoir que 2024 marquera le 80e anniversaire du Débarquement et de la Bataille de Normandie, alors il est suggéré de planifier votre séjour bien à l’avance.

La Normandie a de quoi offrir à l’année mais, personnellement, je rêve de revenir pour la Fête du Hareng et de la Saint-Jacques, en novembre chaque année. Cette fête très courue, même par les parisiens semble plus que parfaite pour le tourisme gourmand.

Sinon l’été est évidemment la haute saison et on peut facilement imaginer que les citadins viennent profiter d’un peu de fraîcheur avec le réchauffement climatique.

Voyage en Normandie La petite bette, vue sur port

Seul conseil si vous visitez en hiver, bien que la météo affiche des températures qui semblent clémentes pour des canadiens, je vous recommande de vous habiller chaudement car c’est un froid… différent, très humide, qui entre dans les os ! Apportez donc votre tuque et votre doudoune.

Sinon, il y a de très belles boutiques et vous aurez aurez une raison officielle de faire du « shopping ».

Quoi voir en Normandie, en plus de Rouen et Dieppe ?

Sur ma liste prioritaire lors du prochain séjour, j’ai ajouté les endroits chaudement recommandés par nos Kikis (abonnés La petite bette) d’ici et d’ailleurs.

  • Honfleur : on me chante Honfleur comme le plus joli port de pêche au monde (cité par plusieurs) .
  • Pont-L’Évèque : pour son fromage et son village
  • Port-en-Bessin-Huppain : on me dit de m’y arrêter, boire un petit café sur le port en regardant les bateaux rentrer dans le port ou aller manger une pizza à l’andouille et aux Saint-Jacques (le rêve, ou quoi ?) à la Marina, au quai Felix Faure (merci à Fabie pour la recommandation).
  • Étretat et son aiguille, qui revient encore et encore, recommandé par les gens d’ici.
  • Calvados, pour les fromages mais aussi pour la boisson du même nom.
  • Le Havre, pour sa soupe au poisson. C’est aussi désormais le premier port de pêche de Normandie
  • Mont St-Michel, évidemment où je rêve de passer une nuit (avec moins de touristes) et manger au célèbre restaurant La Mère Poulard
  • Le marché de Neubourg le mercredi matin, un énorme marché qui vaut le détour!

Remerciements à Tourisme Normandie qui nous a reçu gracieusement pour ce séjour de presse. Vos conseils, votre savoir et votre passion pour votre région parlent plus fort que n’importe quel communiqué de presse. Merci aux cousins! Un remerciement tout spécial aussi à mon amie et comparse de voyage aussi gourmande et enthousiasme que moi: Nancy du blogue cinqfourchettes.com

19 réponses

  1. Merci pour ce bel article. Normandie est sur ma list to do, mon père ayant été du régiment Canadien lors du débarquement 🥺. Je le sais que je vais brailler ma vie mais c’est super important pour moi de voir où le tout s’est dérouler. Mon père, mon héros 💪💪 (1919-2003 🙏)

  2. A Granville (sud Manche) bcp de découvertes gastronomiques et autres et un Carnaval (février) classé au patrimoine mondial de l’Unesco – Humour et bonne humeur – à ne pas manquer

  3. Bonjour ^^
    Quel plaisir de savoir que vous êtes venus visiter notre jolie Normandie (Normande depuis aussi loin que j’ai pu remonter ma généalogie ^^) .
    J’ai ressenti beaucoup d’émotion à lire votre article .
    Revenez ! tant de belles découvertes vous attendent !
    Bizzzz à toutes et tous

  4. La prochaine fois que vous viendrez en Normandie avant d’allez au Mont St Michel passez par GRANVILLE (où je vis) vous y trouverez aussi de belles surprises !

  5. Coucou les filles,

    C’était vraiment super de vous faire découvrir Rouen et ses petites rues et les spécialités pour vous 2 gourmandes.
    A très bientôt.
    Yannick

    1. Coucou Yannick!! Merci pour le petit mot ❤️ et surtout, merci pour la visite de ta belle Rouen. Faudra revenir, ça a été beaucoup trop vite! Bises

  6. Merci pour ce magnifique clin d’œil à notre région. Je suis native de Rouen et habite depuis un peu plus de 10 ans au dessus de Dieppe. Vous allez vous régaler les papilles et les pupilles. Bon séjour à vous.

  7. Waouh tu as parlé de moi… J’espère que tu auras l’occasion de voir Port en Bessin. Merci pour ce bel article et toutes tes recettes en ligne.
    Fabie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Recevoir notre infolettre

Rejoins le rang des kikis

Chaque semaine tu recevras par courriel nos dernières recettes et astuces cuisines. Ne manque pas ça!