suis-nous
une vidéo vaut

milles mots

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

La première fois où j’ai vu une photo de pommes de terre Hasselback, à la suédoise, j’ai tout de suite su que je devais tester cette technique au plus vite. Si vous ne connaissez pas cette recette, sachez qu’elle date du 1700 siècle en Suède et que, donc, 1) il était temps qu’elle devienne à la mode ici et 2) il y a une raison si sa popularité ne s’éteint pas.

Soyez sans craintes, la technique a l’air plus compliquée qu’elle ne l’est réellement mais avec un effet ‘wow’ garanti au moment du dévoilement. De plus, comme pour la majorité de mes recettes, les patates Hasselback laissent place à vos envies et vos goûts. J’ai choisi pour cette capsule une de mes combinaisons favorites: pancetta et ail mais elles auraient tout aussi bien pu être au fromage et ciboulette, romarin et huile d’olive ou gras de canard et morceaux de confit (avez-vous commencé à saliver là ?). Il est même possible d’utiliser des patates sucrées de la même manière.

Ma twist personnelle? Je vous les ai préparées dans le feu de camp. Oui, DANS le feu de camp. Vous ne me croyez pas? Allez voir la capsule!  Si vous avez un foyer à la maison, pas besoin de partir le four. Si vous êtes en camping, pas besoin de partir le BBQ.

J’ai une grande fascination présentement pour la cuisson rustique. On ne fait pas plus rustique que ce qui cuit en terre et à même le feu. Si ça peut vous donner une raison de finalement essayer votre petit foyer décoratif extérieur pour autre chose que des guimauves, j’ai atteint mon objectif! En prime, aucune vaisselle à faire. C’est pas peu ça messieurs, mesdames, surtout quand on est en camping.

Ingrédients

  • 1 moyenne à grosse pomme de terre par convive
  • Pancetta en tranches minces
  • Quelques gousses d’ail tranchées finement
  • Beurre
  • Sel et poivre

Directives

  1. Pour faire cuire sur le feu de camp, partir celui-ci une bonne heure au moins avant de commencer la préparation de votre recette afin de commencer à avoir de belles braises. Pour le four, partir celui-ci à 425F (218C).
  2. Faire des insertions à tous les 1/8 ième de pouce (ou 2-3mm) au couteau sans toutefois couper jusqu’au bas de la patate (arrêter à environ 1 cm du bas). Si vous n’êtes pas trop habiles du couteau, vous pouvez déposer la patate sur une grande cuillère et la couper à même la cuillère (les côtés empêcheront de se rendre au fond) ou déposer la pomme de terre entre deux planches à découper et couper à l’aide d’un grand couteau bien aiguisé (aller voir la capsule de mon chéri qui vous explique comment bien entretenir vos lames – quelques minutes vraiment bien investies ici!).
  3. Insérer délicatement dans les fentes des morceaux de pancetta et d’ail, en alternant.
  4. Beurrer généreusement l’extérieur. Saler et poivrer.
  5. – Pour la cuisson sur le feu de camp: Emballer totalement chaque pomme de terre avec deux couches de feuilles de papier aluminium. Déposer à même le feu de camp, non pas dans les flammes vives mais à proximité des braises. Allez jouer dehors ou dans votre jardin ou faites la sieste dans le hamac pour environ 1 heure.

    – Pour la cuisson au four: déposer les pommes de terre dans un plat à gratin, les fentes vers le haut et cuire 35-50 minutes,  jusqu’à ce qu’elles soient cuites et bien dorées et impossible à résister! (NOTE: Pour s’assurer que vos pommes de terre et leurs garnitures tiennent bien en place, je vous recommande de commencer par couper une épaisseur du dessous afin qu’elles reposent bien à plat, avant de faire les fentes).

     

    La petite bette (en mode Cro-Manon) xx

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet