suis-nous
0.00

Ingrédients

à propos de cette recette

[arve url=”https://youtu.be/Gm9HVOBe8Ms” /] Selon moi, si vous vous lancez dans la cuisine japonaise, la première chose que vous devriez maîtriser sera le dashi, le bouillon de base de la cuisine japonaise. Dans cette vidéo, vous verrez d’ailleurs comment faire le dashi et ensuite, notre recette de la vraie soupe miso japonaise. Bien sûr, on peut trouver des bouillon de type dashi en poudre, en granule ou en sachet mais si vous prenez quelques instants pour lire la liste des ingrédients, vous verrez que ceux-ci laissent souvent vraiment à désirer: monoglutamate monosodique (MSG), sel (trop), lactose, sucre et d’autres beaux additifs douteux. Pourtant savoir comment faire le dashi japonais est vraiment très simple et vous n’aurez besoin que de deux ingrédients: la bonite en flocons et des algues kombu. Les deux se trouvent très facilement dans toute épicerie asiatique qui se respecte. Encore là, sachez que même pour ces deux ingrédients, il y a des catégories et des qualités. Assurez-vous à tout le moins que vos ingrédients proviennent du Japon ou d’une production locale. Car, effectivement, on trouve désormais des algues kombu ici même en Gaspésie (allez voir le site Océan de Saveurs et celui de Varech Phare-Est, deux producteurs que La petite bette aimerait bien aller visiter!). Le dashi se conserve quelques jours au réfrigérateur mais se conservera beaucoup plus longtemps au congélateur. En format glaçons pour les recettes qui en demandent peu et en format plus grand pour soupes miso et autres délices.  

Oishii desu

La petite bette 

Lire la suite
bouillon de base du Japon
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

étapes de préparation

Faire bouillir l'eau dans une casserole, arrêter le feu. Déposer les morceaux d'algues kombu et laisser infuser pour 5 minutes. Ajouter les flocons de katsuobushi, couvrir (hors feu) et laisser infuser 15 minutes.
Passer le dashi au tamis ou au travers d'une étamine et laisser refroidir. Utiliser ainsi ou conserver au réfrigérateur quelques jours ou congeler pour un usage futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *