0 0
Spaghetti au homard-lobster du Joe Beef Montréal

Partagez sur les réseaux sociaux:

Or you can just copy and share this url

Ingrédients

Modifier les portions:
8 litres + 500ml d'eau
sel et poivre
un ou deux (pour un total de 2 livres) homards
2 portions de spaghettis
15 ml d'huile d'olive
500ml de crème 35%
1 c. à thé (5g) de beurre
30ml de brandy
1 brin d'estragon
1 gousse écrasée d'ail
3 tranches pré-cuites coupées en fines lanières de bacon
quelques feuilles en juliennes pour garnir de persil

Spaghetti au homard-lobster du Joe Beef Montréal

Ingrédients en vedette:
    • Portions: 2
    • Facile

    Ingrédients

    Méthode

    Partagez

    Cette semaine, je cuisine en l’honneur d’Anthony Bourdain. Cet homme est une des raisons derrière l’existence même de notre chaîne et blogue La petite bette. Il avait un art de raconter, de faire saliver, de donner envie d’explorer, comme peu avant lui. J’avais lu son livre, Kitchen Confidential, jadis et je suivais fidèlement ses nombreuses séries télé qui me faisaient voyager à mon tour, m’inspiraient en cuisine et dans ma propre vie sans même avoir à débourser pour un billet d’avion. La nouvelle de son décès vendredi dernier fut un terrible choc.

    “But I do think the idea that basic cooking skills are a virtue, that the ability to feed yourself and a few others with proficiency should be taught to every young man and woman as a fundamental skill, should become as vital to growing up as learning to wipe one’s own ass, cross the street by oneself, or be trusted with money.”
    ― from “Medium Raw: A Bloody Valentine to the World of Food and the People Who Cook”

    (Traduction libre: « Savoir cuisiner est une vertu… être à même de se nourrir soi-même et nourrir les autres avec une certaine habilité devrait  être enseigné à tous les jeunes hommes et jeunes femmes comme partie intégrante des savoirs fondamentaux. C’est aussi vital au développement que de savoir essuyer ses propres fesses, traverser la rue ou être digne de confiance avec l’argent” – Anthony Bourdain)

    Lorsqu’on me demande ce que je présente sur La petite bette, c’est d’abords savoir cuisiner soi-même, mais aussi partager notre amour pour la cuisine, sans remords ni calories avec ouverture, curiosité et transparence. Ça m’attriste terriblement de savoir que plusieurs sont désormais démunis quand vient le temps de se nourrir. Avec la multiplication des services de repas cuisinés, de produits préparés, de livraison de plats à domicile,  pour autant qu’on vive dans une grande ville, il est effectivement désormais possible de manger… sans cuisiner.

    Le restaurant Joe Beef à Montréal est devenu une institution incontournable sur le circuit culinaire touristique montréalais. Les chefs et co-propiétaires David McMillan et Frederic Morin sont en fait derrière trois des restaurants les plus courus en ville: : Joe Beef, Liverpool House and Le Vin Papillon, en partie grâce à leur défunt ami, Anthony Bourdain et aussi grâce à une autre de mes idoles en cuisine, David Chang.  Il faut comprendre que ce n’est pas chose facile dans une ville comme Montréal de rester populaire en restauration. Les montréalais aiment la nouveauté, les restaurants ouvrent, ferment et se remplacent à un rythme tel qu’il est quasiment impossible de tous les essayer, à moins d’avoir un budget infini et un horaire très flexible. Ces trois restaurants réussissent non seulement à éblouir les touristes et gens d’affaires mais aussi les gens du quartier et ce, année après année.

    Un des plats les plus populaires au restaurant Joe Beef est le spaghetti au homard-lobster. «J’ai essayé plusieurs fois de retirer ce plat du menu du restaurant mais j’ai dû le remettre à la demande des clients. C’est simple… et tellement bon. C’est même cochon à dévorer.» – Frédéric Morin.

    La rumeur veut même que l’ex-président des États-Unis, Barack Obama, aurait dégusté ce plat au Liverpool House en compagnie du premier ministre, Justin Trudeau, lors de sa visite à Montréal en 2017. Si c’est assez bon pour Obama, c’est assez bon pour moi!

    En hommage à Anthony Bourdain qui adorait préparer des pâtes et se délecter des délices de la mer, pour envoyer un peu d’amour dans ces moments difficiles à ses amis David et Fred, j’ai donc décidé de préparer pour vous leur recette du spaghetti au homard-lobster. Ce fut sublime!

    Merci à David McMillan et Fred Morin d’avoir partagé cette recette dans le magnifique ouvrage: L’Art de vivre, selon Joe Beef. Je vous recommande fortement de dévorer ce livre à votre tour! Il vous fera rire, il vous fera comprendre Montréal, il vous fera saliver, il vous fera peut-être même pleurer.

     

    la petite bette xx

    Étapes

    1
    Fait !

    Regardez la vidéo ou achetez le livre L'Art de vivre selon Joe Beef ; )

    2
    Fait !

    Manon Lapierre

    Critiques des recettes

    Aucune critique pour cette recette pour le moment. Écrivez votre propre critique.
    Pâte à pizza express sans levure
    Précédent
    Pâte à pizza traditionnelle (à la main, Thermomix ou autre robot)
    soupe froide au yaourt
    suivant
    Soupe froide anti-canicule au concombre et aux herbes
    Pâte à pizza express sans levure
    Précédent
    Pâte à pizza traditionnelle (à la main, Thermomix ou autre robot)
    soupe froide au yaourt
    suivant
    Soupe froide anti-canicule au concombre et aux herbes

    Ajoutez votre commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Pin It on Pinterest

    Share This