suis-nous

Lait de poule, le classique Egg Nog cocktail de Noël

4.73

Ingrédients

à propos de cette recette

Recette de lait de poule fait maison

Le classique Egg Nog, tellement meilleur qu’en pinte!

par La petite bette Je vais vous dire la vérité, depuis qu’on a testé la recette du vrai Egg Nog ou lait de poule à l’américaine, j’ai une folle envie d’en refaire, là, maintenant. Le lait de poule, ce cocktail traditionnel du temps des Fêtes provient du «posset» britannique du début du Moyen Âge, une boisson chaude, lactée apparentée à la bière. Au 13ème siècle, les moines étaient connus pour boire un posset avec des œufs et des figues. Le lait, les œufs et le sherry étaient des aliments pour les riches, de sorte que le lait de poule était souvent utilisé dans les toasts pour la prospérité et la bonne santé. L’origine du nom anglais reste cependant un mystère. Certains disent que «nog» vient de «noggin», ce qui signifie une tasse en bois, ou «grog», une bière forte. À la fin du 18e siècle, le terme combiné de «eggnog» est resté. C’est lorsque le lait de poule a traversé l’Atlantique dans les années 1700 qu’il est devenu associé aux temps des Fêtes. Les colonies américaines étaient riches en fermes, poulets et vaches et c’est grâce à l’accès au rhum des caraïbes que le rhum vieux devint un ingrédient signature du lait de poule. Bref, le eggnog ou lait de poule fait maison est une entité complètement différente de celui que vous trouvez vendu tout prêt en pintes de 1 litre à l’épicerie dès que la musique de Noël se fait entendre à la radio. Vous DEVEZ l’essayer! La recette donnée ici ne remplit pas du tout un bol à punch standard puisque nous avons réduit les quantités, pour s’ajuster aux Fêtes à l’ère du Covid. Mais si j’étais vous, j’en ferais le double ou le triple tout de suite pour laisser macérer quelques  semaines ou… en avoir encore rendu au weekend! Sachez que le lait de poule se conservera plusieurs semaines, voir des mois au frais, grâce à ses quelques 20% d’alcool fort. On dit qu’il se bonifie alors grandement mais les opinions semblent diverger. Mes recherches semblent s’entendre pour recommander trois semaines de macération au réfrigérateur ou de mélanger une version vieillie et une version fraîchement préparée pour balancer les saveurs. Si toutefois vous faites une version ‘virgin’, sans alcool, il vaut mieux le boire dans les 5-7 jours, au maximum.  
Lire la suite
recette de eggnog maison
avec une vidéo à l'appui, c'est
succès garanti
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

étapes de préparation

Regarder la vidéo que nous nous sommes donné la peine de tourner, merci :)
Fouetter les jaunes d'oeuf jusqu'à ce que la couleur devienne plus pâle. Ajouter le sucre, finir de battre.
Dans une petite casserole, en mélangeant quasi constamment, combiner la crème, le lait , la gousse de vanille coupée en deux et grattée et la muscade. Amener tout juste au point d'ébullition, puis commencer à tempérer votre mélange de jaunes d'oeuf et de sucre avec votre mélange de crème-lait.
Retourner le tout dans la casserole et chauffer en mélangeant jusqu'à 160F (71C), puis retirer du feu. Ajouter le bourbon et le rhum et laisser refroidir complètement. Transférer au réfrigérateur jusqu'au moment de servir.
Au moment de servir, battre les blancs d'oeuf en pics fermes, puis plier dans le lait de poule. Essayer de ne pas le boire TROP vite mais je sais... c'est difficile!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *