suis-nous
une vidéo vaut

milles mots

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Youpiiie ! Le printemps est arrivé et je peux enfin ouvrir le potager. Il faut d’abords savoir que si j’ai été capable de me lancer dans la culture de légumes, fruits et herbes bio à même ma cour arrière, vous le seriez certainement tout autant. Non, je ne suis pas née avec le pouce vert et oui, j’ai encore énormément à apprendre. Dans ma jeunesse, en appartement, j’ai tué beaucoup plus de plantes que j’en ai mises en terre. Je n’avais AUCUN intérêt pour le jardinage. En fait, je me suis lancée tout d’abords par gourmandise, afin d’avoir des produits frais à même ma cour arrière. Ensuite, et peut-être surtout, lorsque nous nous sommes installés ici, en banlieue, la cour me semblait trop grande et je ne voulais pas entretenir toute cette pelouse.  Ça ne sert à rien la pelouse! On la coupe, on la laisse pousser, on sème, on fertilise, tout ça pour l’avoir plus verte et plus drue que celle du voisin, ouff …j’ai mieux à faire moi dans la vie! Notre rêve est de remplir le reste de la cour avec un terrain de pétanque, une table et quelques chaises pour l’apéro et en finir avec toute cette herbe inutile qui bouffe l’eau pour impressionner le voisinage. Si vous êtes doués et intéressés par le défi, je vous paierai en pots de pesto, en apéros et en parties de pétanque amicales pour des années à venir…

Par ailleurs, je voudrais ajouter une petite précision sur ce que je dis sur la capsule-vidéo: vous pouvez mettre en terre (en semence) dès cette semaine (4 semaines avant le dernier gel): pois – épinard – laitue et vos semis (petits plants) de brocoli – persil – chou – laitue – oignon.  La semaine prochaine (dès le 7 mai), vous pourrez mettre en terre des semences de: radis – betteraves – carottes – kale – bette à carde et vos semis (petits plants) de kale et bette à carde. Ce calendrier est pour le grand Montréal,  utilisez donc votre jugement selon votre zone. Pour les cousins français, évidemment, vous aussi.

Je n’en dis pas plus! Allez voir la capsule. Les prochaines étapes suivront sous peu. Il n’y a pas de meilleur moment que maintenant pour créer votre propre espace vert. Que ce soit en pots ou mini-boites sur votre balcon ou en remplaçant un peu de votre pelouse inutile en une zone qui vous paiera au centuple, en légumes, en herbes mais aussi en sérénité et en fierté de voir littéralement pousser le fruit de vos efforts.

La petite bette (verte) xx

2 réponses

  1. Bravo Manon. Je te seconde. Cette année ça y est, on est décidé, nous remplaceront une partie du gazon par un potager et aussi des fleurs. Quoi de plus merveilleux que de recevoir à souper avec nous propre légumes et fruits. Sans oublier d’agrémenter le tout avec un beau bouquet de fleurs. Comme j’ai juste quelques connaissances en la matière et mon chéri aucunes… Nous avons engagé Michel Renaud de KŌ paysages pour nous créer un Éco système. Donc aucun entretien. Ou très peu. Parfait pour le gens trop occuper.

    1. Bravo Hélène !! c’est tellement merveilleux de cueillir à même son propre potager, de choisir ce qu’on y sème et de se mettre les mains à la terre. La méditation active par excellence 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvre notre balado

Pour animer vos soirées en camping rien de mieux qu'un souper sur le feu et des histoires de peur.