suis-nous

Vacances gourmandes à Charleston

une vidéo vaut

milles mots

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email

Je suis super excitée de vous présenter le récit de nos vacances gourmandes, dans la fort jolie ville de Charleston, Caroline du Sud!

Portique de piazza de Charleston qui donne, en fait, sur la terrasse. La porte servait à annoncer aux invités que les hôtes étaient prêts à les recevoir

Depuis l’adolescence, je rêvais du “low country” américain. J’ai visité la Nouvelle Orléans il y a plus d’une décennie et j’avais adoré mais Charleston et Savannah étaient sur ma liste depuis trop longtemps. Après cet hiver très long et froid, je rêvais d’une destination chaude, dans tous les sens du mot. Cet hiver, nous écoutions l’excellente série télévisée “Mind of a Chef” dont la star de la saison 2 est le chef Sean Brock qui met de l’avant les ingrédients et la cuisine de cette région.

Ce fut tout ce qui me manquait pour me motiver pour de bon. J’ai donc réservé nos quatre vols, en utilisant mes points Airmiles accumulés depuis plus de 15 ans car j’avais envie de profiter de chaque seconde de nos deux petites semaines de vacances et non perdre 4 jours en voiture avec deux enfants impatients (et une mère non moins patiente…). Du coup, j’ai aussi réservé le brunch au restaurant Husk, de Sean Brock, pour m’assurer que nous aurions l’opportunité de goûter à la cuisine qui nous avait tant inspirés, durant notre séjour. Une fois sur place, un gentil habitant de Charleston nous a aussi fortement suggéré son nouveau restaurant mexicain, Minero, que nous avons ADORÉ. Comment décrire les tacos tous meilleurs les uns que les autres (désolée, pas de photo, j’avais trop faim…) et le queso fundido au chorizo et poivron poblano (OMG) ? La finale de churros frais faits avec leur petit bol de chocolat épicé est aussi à ne pas manquer, que vous ayez faim ou non!

Brunch familial au restaurant Husk à Charleston
Salade au pimento, rouleaux aux oreilles de porc Kentuckyaki et ses marinades et ailes de poulet glacées. Slurp.
Salade au pimento, rouleaux aux oreilles de porc Kentuckyaki et ses marinades et ailes de poulet glacées chez Husk. Slurp.
Chez Minero: Tortillas de maïs maison (un art en soi), queso fundido (trop fou, je vais en rêver encore longtemps), trio de salsa maison aussi bonne l’une que l’autre
Superbe restaurant à deux pas du Waterfront park dans Charleston
Tortillas fraîches faites du meilleur maïs (ils ont testé plus de 40 variétés pour arriver au résultat final), queso fundido, trio de salsa maison et churros au chocolat mexicain en finale.
Madre mia!! Churros au chocolat mexicain en finale.

 

Point de vue hébergement, nous avons choisi de réserver une petite villa dans John’s Island, dans la communauté de Seabrook, qui semblait parfaite pour nos besoins. Directement sur l’Atlantique, entourée d’une très longue plage, donnant accès à piscines, tennis, équitation et autres activités diverses. C’est un endroit sensationnel qui s’est révélé encore plus magique que les photos trouvées en ligne nous laissaient présager. Entre les petites routes sous les arbres couverts de mousse espagnole que nous avons explorées en vélo (loués pour la semaine), les chevreuils (ou cerfs) qui se promènent librement partout, la mer chaude comme dans une baignoire et les cigales qui nous bercent le soir venu, cette visite ne sera certainement pas notre dernière.  Nous aurions pu choisir de rester dans la ville de Charleston mais, avec les enfants, nous pensions qu’il serait plus agréable d’avoir comme base une maison à la plage avec des visites dans la ville (à environ 45 minutes) plutôt que le contraire. J’ai aussi réservé une nuit d’hôtel à Savannah, Géorgie, qui se trouve à environ 2 heures au sud de Charleston, car l’occasion était trop belle pour la manquer. Savannah fut fabuleuse et je vous la recommande aussi chaudement. Nous y avons aussi très bien mangé, pour le souper au fabuleux Alligator Soul et pour le déjeuner au Collins Quarter.

Les chevreuils qui de baladent partout sur Seabrook et Kiawah Island.
La “crabing dock” ou quai à la pêche aux crabes et nos vélos loués sur Seabrook.
Décor féérique à Seabrook
Seabrook et ses accès multiples à sa plage, quasi déserte

 

Jambalaya maison et vue d’une de nos terrasses sur notre ‘jungle’ tropicale

En vacances, j’aime bien la formule de location de maison ou condo car cela me permet de cuisiner moi-même avec les ingrédients et spécialités locales, d’aller explorer les marchés et essayer un peu de tout. Pour les soirs où ça ne me tente pas de cuisiner (oui, ça m’arrive!), nous pouvons alors aller au restaurant. Il y a aussi un facteur économique car, disons-le, manger trois repas par jour aux États-Unis, avec des enfants, monterait rapidement la facture d’un voyage et la qualité de la nourriture reste bien inégale pour son prix.

 

 

 

La région est bourrée de choses à faire. En fait, nous avons manqué de temps car nous voulions aussi justement, se laisser le temps de profiter de la lenteur que la chaleur impose et parce que je crois fermement que les plus belles découvertes se font en se perdant au gré des chemins. Les villes de Charleston et Savannah valent absolument le détour, uniques, différentes, si belles et bien conservées, remplies d’histoire et de magie.

La Pink house de Charleston. Une des plus vieilles habitations, datant de 1690.
Les passages secrets de Charleston
Tournoi de pêche tous les mercredis d’été pour les enfants à la marina de Bohicket, 5$, canne et appâts inclus.

Allez voir notre vidéo pour vous donner une idée des spécialités et surprises culinaires de la Caroline du Sud, en parcourant les étals du marché. Il vous manque deux grandes catégories tout de même, les fruits de mer et le fameux BBQ! La crevette locale, le crabe bleu, les huîtres et les poissons de mer y sont très faciles à trouver, peu chers et absolument délicieux. Les places à BBQ abondent où côtes levées, brisket, pulled pork, poulet et légumes du sud (collards, haricots lima & noir et maïs) ont la vedette.  On trouve aussi de la viande d’alligator, qui ressemble apparemment un peu à …. du poulet (mais ma fille ne nous aurait pas permis d’en acheter car elle s’est attaché à son amie Mlle Alli Gator, qui se baladait devant la maison quand elle y pêchait avec son Papi)!

La petite bette qui a enfin chaud

xx

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvre notre balado

Pour animer vos soirées en camping rien de mieux qu'un souper sur le feu et des histoires de peur.